Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Modèle universel d'excellence éditoriale, la BBC traverse l'une des pires crises de confiance de son existence. Son directeur général a démissionné ce week-end pour la gestion calamiteuse d'un double scandale de pédophilie, dans le cadre duquel une troisième arrestation a été effectuée dimanche.

George Entwistle, 50 ans, a jeté l'éponge samedi soir au terme d'un règne d'une brièveté sans précédent: 54 jours vécus comme un cauchemar à la tête du premier groupe audiovisuel public au monde. Une audition peu convaincante devant une commission parlementaire l'avait déjà fragilisé fin octobre.

Le coup de grâce est venu d'une interview musclée face à un journaliste-maison de Radio 4 samedi. Sa prestation hésitante a achevé d'ancrer l'image d'un dirigeant sans réelle emprise sur le cours des événements, au point d'être affublé sur sa propre antenne du sobriquet d'"incurious George", ou "George l'incurieux".

Le directeur général porte le chapeau pour un double fiasco de "Newsnight", émission phare qui symbolisait le journalisme d'investigation à la "Beeb".

"Inacceptable"

Dans le premier cas, "Newsnight" est soupçonné d'autocensure, pour avoir passé à la trappe en début d'automne un sujet incriminant Jimmy Savile, animateur ultra populaire de la BBC dans les années 60-80. Depuis, l'excentrique chouchou de la Nation anobli par la reine pour son action caritative se voit reprocher à titre posthume quelque 300 abus sexuels.

Dans le second cas, "Newsnight" a pêché par précipitation, en accusant à tort de pédophilie Lord McAlpine, mandarin conservateur dans les années 70, sur la foi du témoignage d'une supposée "victime", qui s'est rétractée. La BBC s'était abstenue de citer le nom, immédiatement livré en pâture sur internet, amenant le premier ministre David Cameron à dénoncer un climat de "chasse aux sorcières".

Dans le cadre de cette enquête, la police britannique a indiqué avoir arrêté dimanche matin un homme de 75 ans dans la région de Cambridge (centre-est de l'Angleterre).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS