Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Quatre policiers britanniques vont être poursuivis pour agression après l'arrestation musclée en 2003 d'un musulman soupçonné de terrorisme. Les autorités judiciaires avaient estimé en 2004 que les preuves étaient insuffisantes pour inculper quiconque.
L'homme, âgé aujourd'hui de 36 ans, présentait de nombreux hématomes sur le visage, le cou, les poignets et les pieds après son arrestation dans le sud de Londres en décembre 2003. Après l'obtention d'une indemnisation de 99'500 francs, ses avocats avaient demandé au parquet de réexaminer le dossier.
"Notre conclusion est qu'il existe suffisamment de preuves et qu'il est de l'intérêt général d'inculper quatre des policiers impliqués dans l'arrestation de M. Ahmad pour l'avoir blessé", a déclaré Simon Clements, du Crown Prosecution Service, le parquet britannique, soulignant qu'il s'agissait "d'infractions graves".
"Les agents de police (...) seront assignés à comparaître devant le tribunal de Westminster le 22 septembre", a-t-il ajouté. Ils seront formellement inculpés lors de cette audience. Scotland Yard a indiqué qu'elle allait examiner l'opportunité de suspendre les policiers.
Le suspect s'est dit "ravi" de cette décision. Il est actuellement détenu dans une prison britannique. La Cour européenne des droits de l'homme a bloqué début juillet son extradition vers les Etats-Unis, dans l'attente d'un arrêt sur le fond qui pourrait prendre plusieurs mois.
Il est accusé par Washington d'avoir levé des fonds sur internet pour soutenir le terrorisme en Tchétchénie et en Afghanistan de 1998 à 2003. Il aurait aussi voulu installer un camp terroriste en 1998 en Arizona, au sud-ouest des Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS