Toute l'actu en bref

L'Eiger, un des trois sommets mythiques de l'Oberland bernois d'où provenait Ueli Steck Photo prétexte).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Pour peu que ses proches soient d'accord, les autorités de Grindelwald (BE) souhaitent baptiser du nom d'Ueli Steck le plus grand des "Eiger-Hörnli", des pics rocheux sur l'arête de l'Eiger. La commune a confirmé jeudi à l'ats l'information du Blick.

Des guides de montagne de la région en ont eu l'idée, a ajouté le président de la commune Christian Anderegg. Il s'agit d'abord d'obtenir l'accord de la famille de l'alpiniste disparu à la fin avril dans l'Himalaya.

Un changement de nom éventuel n'est toutefois pas dans les compétences de la commune, a ajouté Christian Anderegg. Le cas doit être soumis au canton de Berne puis à la Confédération.

ATS

 Toute l'actu en bref