Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Six mois après son opération à la hanche gauche, Lisa Urech fera son retour à la compétition le 5 juin à Bellinzone, zappant la réunion de La Chaux-de-Fonds deux jours plus tôt.
La recordwoman de Suisse du 100 m haies garde espoir de s'illustrer aux JO de Londres dans deux mois et affiche un agenda estival bien rempli.
La date de la cérémonie d'ouverture des Jeux sera le 23 juillet, le jour où la Bernoise fêtera ses 23 ans. Il reste une dose d'incertitude concernant son état de santé, vu la complexité de son problème à la hanche et sa petite rechute intervenue à mi-avril. Mais devant la presse mardi à Zurich, son entraîneur Sven Rees s'est voulu optimiste: "Il y a six semaines, je n'aurais pas cru réaliste d'envisager son retour début juin, mais la situation a évolué. Lisa peut à nouveau s'entraîner à fond."
Etonnamment, la Bernoise, 9e des Mondiaux l'an dernier à Daegu, n'a pas choisi pour sa rentrée le meeting de La Chaux-de-Fonds du 3 juin, où elle s'était hissée vers les sommets européens l'an passé avec son record de 12''62. Elle y avait si bien couru que la pression pour qu'elle réédite son exploit aurait pu être trop forte cette année, explique-t-on dans l'entourage de son management. En outre, Patrick Magyar, le patron du meeting de Zurich qui gère aussi ses intérêts, soutient les organisateurs de la réunion de Bellinzone.
"Après sept mois sans compétition, j'ai hâte de revenir", a glissé Lisa Urech. Qui reste prudente: "J'espère que tout se passera bien, mais je ne peux rien promettre." Les échéances s'enchaîneront, puisque le 7 juin, l'Emmetaloise s'alignera à Oslo en Ligue de diamant, puis le 14 juin à Göteborg, où elle se mesurera à la recordwoman du monde en salle Susanna Kallur en guise de répétition générale avant les Championnats d'Europe à Helsinki à fin juin.
Dans la foulée des Européens, elle courra à Paris le 6 juillet en Ligue de diamant, puis le lendemain aux Championnats de Suisse à Berne. Le meeting de Lucerne le 17 juillet, un autre en Italie (Pergine Valsugana) quatre jours plus tard, enfin, devraient l'amener au top pour les Jeux de Londres.

ATS