Toute l'actu en bref

Lewis Hamilton, donné favori de la saison 2017 de F1, qui s'ouvre dimanche en Australie, voit en Ferrari l'équipe à battre. Le Britannique espère un duel avec Sebastian Vettel.

"Je constate que les Ferrari sont les plus rapides pour le moment et je pense qu'elles seront assurément les favorites. Mais bien sûr, nous en saurons plus ce week-end", a estimé le triple champion du monde (2008, 2014 et 2015) devant la presse.

Les deux pilotes de la Scuderia, le Finlandais Kimi Räikkönen et l'Allemand Sebastian Vettel, ont en effet réalisé les meilleurs temps des essais de pré-saison à Barcelone, devant les Mercedes d'un autre Finlandais, Valtteri Bottas, et d'Hamilton.

Celui-ci se voit bien lutter pour le titre contre Vettel, quadruple champion du monde avec Red Bull (2010-2013), avant de rejoindre la Scuderia, mais qui n'a pourtant plus gagné en Grand Prix depuis Singapour en 2015.

"Je n'ai pas connu beaucoup de batailles contre Sebastian sur la piste", a poursuivi le Britannique, dont le principal rival était son coéquipier chez Mercedes, l'Allemand Nico Rosberg, retraité après son récent titre de champion du monde. "Bien sûr que j'aimerais ça. Je pense que c'est ce que les fans veulent voir."

"Ils veulent voir des courses serrées, de la pure compétition. Voir les hauts et les bas des meilleurs réalisant le meilleur. J'espère que ça sera serré."

Vettel, dont l'écurie n'a plus été sacrée au championnat constructeurs depuis 2008, estime lui que les favoris sont bien les Flèches d'Argent et leur pilote star, sans aucun doute possible.

"Mercedes est en très grande forme depuis trois ans, a rappelé l'Allemand. Même après des changements de règles et de régulations (comme c'est le cas cette saison), si une équipe est forte, elle produira une voiture performante l'année suivante, quoi qu'elle fasse."

"C'est très clair qui est le favori. Nous tous ici, nous essayons de faire notre maximum pour les rattraper. A quel point nous avons réussi, on verra..."

ATS

 Toute l'actu en bref