Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'arbitrage entre Médias Suisses (anciennement Presse Suisse) et impressum a abouti à un accord: les journalistes romands soumis à la convention collective de travail (CCT) bénéficieront d'une hausse des salaires de 2,5%, a annoncé mardi l'association professionnelle des journalistes.

Les exceptions sont toutefois possibles pour les entreprises de presse pouvant justifier qu'elles sont en proie à des difficultés économiques, précise impressum. A la fin 2010, l'association avait saisi le tribunal arbitral pour faire adapter les barèmes minimaux prévus dans la CCT en Suisse romande.

Impressum avait demandé une hausse de 6%, les éditeurs regroupés au sein de Médias Suisses pas d'augmentation du tout. L'accord trouvé finalement prévoit une hausse de 2,5% dès le 1er mars prochain.

Réviseur

Un éditeur qui ne peut pas accorder l'augmentation prévue devra s'adresser à un réviseur. Celui-ci devra confirmer que la moyenne de la marge opérationnelle (EBITDA) des années 2007-2010 n'a pas augmenté ou augmenté de manière inférieure à 2,5% par rapport à l'année 2006. La hausse peut être partielle, par paliers de 0,5%, jusqu'à 2,5%.

Impressum se dit satisfait du résultat: il est légitime pour un journaliste gagnant par exemple 7000 francs par mois de bénéficier d'une augmentation de 175 francs, le barème n'ayant pas été adapté depuis cinq ans.

ATS