Toute l'actu en bref

Le secteur de la chimie-pharma reste le moteur du commerce extérieur de la Suisse (image symbolique).

KEYSTONE/AP Roche/CHRISTOPHER GMUENDER

(sda-ats)

Les exportations de la Suisse, corrigées du nombre de jours ouvrables, ont progressé de 2,4% au premier trimestre 2017. Les importations ont en revanche stagné. La balance commerciale boucle sur un excédent record de 10,8 milliards de francs.

La croissance des exportations repose sur le secteur de la chimie-pharma, sans lequel résulterait une baisse de 2,5%, a indiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD). La principale branche exportatrice de la Suisse a accru ses envois de 2 milliards de francs durant les trois premiers mois de l'année.

En termes réels, les exportations totales ont stagné à 54,1 milliards de francs. Les livraisons à l'étranger arborent également une hausse par rapport au dernier trimestre 2016, de 1,5%. Globalement, les sorties présentent une tendance positive depuis le troisième trimestre 2015, relève l'AFD.

Quant aux importations, elles ont fléchi de 4,2% en termes réels à 43,3 milliards. En comparaison avec le trimestre précédent, elles ont reculé de 1,5%, confirmant leur repli entamé à l'automne 2016.

ATS

 Toute l'actu en bref