Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Helvetia accroît son volume d'affaires à 5,29 milliards de francs au premier semestre. Une hausse de 15,1% sur un an, attribuée principalement à l'acquisition de Nationale Suisse et de la Bâloise Autriche l'an dernier.

"L'intégration des nouvelles parties d'entreprises progresse très bien", se félicite mardi le patron de l'assureur saint-gallois, Stefan Loacker, cité dans un communiqué. Helvetia annonce un bond de 12,2% de son résultat net des activités opérationnelles, à 220,9 millions. En tenant compte des effets d'acquisitions comptables, le bénéfice net s'affiche en repli de 17,8% à 161,8 millions.

La performance a été portée par les activités du segment non-vie, dont le bénéfice a progressé de 45,6% à 158,2 millions. Et c'est en Suisse que l'assureur a réalisé sa plus forte croissance, avec 15,3%.

Pour la suite de l'exercice, le groupe indique seulement que l'intégration des acquisitions est "en très bonne voie". Les synergies ont déjà permis des économies de 15 millions de francs en terme de personnel et de matériel.

ATS