Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Fernando Alonso (Ferrari) a signé le 30e succès de sa carrière en F1 en remportant le GP d'Allemagne à Hockenheim. L'Espagnol consolide ainsi sa place de leader du championnat.
C'est la troisième victoire d'Alonso cette saison. Le champion du monde 2005 et 2006 creuse le trou au classement général puisqu'il compte désormais 34 points d'avance sur son plus proche poursuivant, l'Australien Mark Webber (Red Bull-Renault/8e).
Parti en pole position, Alonso a résisté de main de maître aux assauts de Sebastian Vettel (All/Red Bull-Renault) et Jenson Button (Ang/McLaren-Mercedes), Vettel dépassant Button à deux tours de la fin. Mais le double champion du monde allemand a effectué une manoeuvre litigieuse pour reprendre le 2e rang à Button. Il a dès lors été pénalisé de 20 secondes, ce qui le fait rétrograder au 5e rang de la course.
Derrière, Kimi Raikkonen (Fin/Lotus-Renault) a donc hérité du 3e rang. Les Sauber-Ferrari se sont mises en évidence avec la 4e place de Kamui Kobayashi (Jap) et la 6e de Sergio Perez (Mex). Devant leur public, les Mercedes, qui ont toujours de la peine avec la dégradation de leurs pneus, ont dû se contenter du 7e rang de Michael Schumacher et du 10e pour Nico Rosberg.
Grosse déception aussi pour Lewis Hamilton (GB): pour son 100e GP, le pilote McLaren-Mercedes a vu ses chances être ruinées par une crevaison dès les premiers tours. Hamilton a finalement dû abandonner.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS