Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - A deux mois de l'ouverture de la saison 2012-2013, la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) ne peut toujours pas exclure une nouveau blocage ("lock-out") de son championnat.
Alors que la convention collective en vigueur échoit le 15 septembre, les propriétaires des franchises et les joueurs ne sont toujours pas arrivés à un accord. Si l'incertitude reste de mise, les représentants des hockeyeurs ont fait une contre-proposition sur la question des salaires, clé de voûte du contentieux entre les deux parties.
Donald Fehr, directeur exécutif de l'Association des joueurs de la ligue (NHLPA) a en effet déclaré que ces derniers étaient prêts à renoncer à une partie de leurs revenus pour les trois prochaines années afin de conserver le système actuel. "Les joueurs veulent un nouvel accord de négociation, le plus rapidement possible, mais clairement il faudra qu'il soit équitable tant pour eux que pour les propriétaires" a-t-il affirmé.
Fehr a précisé que les joueurs pourraient ainsi renoncer à une somme comprise entre 465 et 800 millions de dollars (454 et 781 millions de francs), en fonction du rythme de développement de la NHL dans les prochaines années.
"Nous croyons que la proposition des joueurs déposée aujourd'hui (réd: mardi), une fois mise en application, peut stabiliser le sport, ce qui peut nous donner une chance de dépasser la lutte récurrente qui a marqué les relations de travail dans la NHL ces deux dernières décennies" a ajouté le directeur exécutif, expliquant que la proposition ne demandait pas l'abolition du plafond salarial mis en place par la Ligue lors des précédentes négociations.
Si un accord n'est pas trouvé d'ici le 15 septembre, la NHL connaîtra un nouveau "lock-out". Sous la présidence du commissaire Gary Bettman, la ligue a déjà dû faire face à deux blocages de son championnat: en 1994-1995 (saison raccourcie) et en 2004-2005 (saison annulée). A ces deux occasions, de nombreuses stars du hockey avaient traversé l'Atlantique et trouvé refuge dans une formation helvétique, à l'image de Doug Gilmour (9 matches avec Rapperswil en 1994-1999) ou du trio Rick Nash-Joe Thornton-Niklas Hagman, qui avait amené Davos au titre de champion de Suisse en 2004-2005.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS