Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wendy Holdener y était presque ! En quête d'une première victoire en slalom, la Schwytzoise s'est classée au 2e rang samedi à Ofterschwang, battue d'un souffle (neuf centièmes) par Mikaela Shiffrin.

Déjà victorieuse en combiné (2x) et en slalom parallèle (1x) en Coupe du monde, Wendy Holdener attend toujours un succès dans un "vrai" slalom. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, la skieuse d'Unteriberg affichant désormais 15 podiums dans la discipline, mais sans la moindre victoire.

Cette lacune, Wendy Holdener semblait bien en mesure de la combler samedi en Bavière. Placée après la manche initiale (5e), la Schwytzoise a affolé les chronos sur le second tracé, mettant la pression sur Mikaela Shiffrin. Une Américaine qui, effectivement, a tremblé, mais tout en parvenant à maintenir une petite avance sur la ligne.

De quoi, une fois de plus, reléguer Wendy Holdener dans son rôle de dauphine. Sauf que, cette fois-ci, il s'en est fallu de peu pour que les rôles soient enfin inversés.

Non contente de s'imposer, Mikaela Shiffrin s'est assuré le globe du slalom, comme elle l'avait fait la veille avec celui du classement général. Une consolation après le couac des JO de Pyeongchang, où elle avait essuyé une rare déconvenue dans sa discipline-phare (4e place). C'est déjà le cinquième globe de slalom pour la skieuse de Vail, qui s'approche à une unité du record de Vreni Schneider.

Outre Wendy Holdener, la Suisse a placé deux filles dans le top 15 à Ofterschwang, Michelle Gisin (9e) et Denise Feierabend (11e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS