Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon Greenpeace, plus de 70 millions de requins sont tués chaque année pour leurs ailerons et de nombreuses espèces de squales sont menacées.

KEYSTONE/AP University of Miami Rosenstiel School of Marine and At

(sda-ats)

Les autorités hongkongaises ont saisi plus d'une tonne d'ailerons de requins. Cette prise intervient alors que les écologistes affirment que la décision de nombreux transporteurs de ne plus importer ce mets apprécié est contournée par les trafiquants.

Hong Kong est l'un des principaux marchés au monde pour les ailerons de requins, souvent servis en soupe lors des banquets donnés par des Chinois fortunés. Le prélèvement d'ailerons sur des espèces menacées de squales est cependant interdit.

Des compagnies aériennes comme Cathay Pacific et Virgin et des armateurs comme Maersk ont décidé de ne plus transporter d'ailerons à cause des pressions des défenseurs de l'environnement.

70 millions de morts par an

Selon l'ONG Greenpeace, plus de 70 millions de requins sont tués chaque année pour leurs ailerons et de nombreuses espèces de squales sont menacées.

Mais durant les deux premiers mois de l'année, 1,3 tonne d'ailerons prélevés sur des requins-marteaux et des requins océaniques, espèces en danger, ont été saisis par les douanes hongkongaises. Quatre conteneurs ont été saisis dans le port de Hong Kong. Ils venaient d'Inde, d'Égypte, du Kenya et du Pérou, a déclaré lundi le gouvernement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS