Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président chinois Hu Jintao a appelé samedi tous les pays d'Asie-Pacifique à préserver la paix et la stabilité. Il l'a fait peu avant l'ouverture officielle d'un sommet qui devrait être dominé par les disputes territoriales récemment resurgies dans la région.

"C'est dans l'intérêt de tous les pays de la région, c'est notre responsabilité partagée de maintenir la paix et la stabilité ainsi que le sain dynamisme de la croissance économique en Asie-Pacifique", a déclaré le numéro un chinois à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe, où s'ouvre le sommet annuel du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

Les diverses tensions régionales réapparues ces derniers temps dans la zone au sujet de conflits territoriaux vieux de plusieurs décennies font planer une ombre sur ce sommet, qui réunit 21 nations de la façade Pacifique.

Vendredi, Hu Jintao a discuté des disputes maritimes en mer de Chine méridionale lors de rencontres bilatérales avec le président vietnamien Truong Tan Sang et le sultan de Brunei Hassanal Bolkiah.

Intimidation

Le Vietnam et les Philippines notamment accusent la Chine, qui revendique une souveraineté sur la totalité de cette mer, de tentatives d'intimidation.

Mercredi, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, en tournée dans la région, a invité Pékin à négocier avec les pays du Sud-Est asiatique un cadre diplomatique permettant de prévenir une éventuelle escalade dangereuse des différents.

Le sommet devrait aussi être l'occasion pour les dirigeants de l'Apec d'aborder la question de la crise syrienne. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton s'est entretenue samedi matin avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, et ce sujet devait être abordé entre les deux responsables.

La Russie, partenaire de longue date du régime syrien, a bloqué à trois reprises avec la Chine des résolutions occidentales à l'ONU visant à faire pression par la menace de sanctions sur le régime.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS