Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ignazio Cassis est le favori du peuple, selon un sondage de la presse dominicale (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

S'ils en avaient le pouvoir, les Suisses éliraient Ignazio Cassis au Conseil fédéral. Avec 41% des avis exprimés dans un sondage de la presse dominicale, le Tessinois devance largement ses deux adversaires.

Pierre Maudet ne récolte en effet que 24% des voix et Isabelle Moret 13%, selon ce sondage publié dans Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Le reste des quelque 12'000 personnes interrogées la semaine dernière est sans avis. La marge d'erreur est de 1,3%.

Ignazio Cassis fait l'unanimité dans les trois régions linguistiques. C'est sans surprise en Suisse italienne qu'il remporte le plus de soutien, soit 59% contre 16% pour la Vaudoise et 11% pour le Genevois.

Outre-Sarine, le conseiller national tessinois distancie également ses deux concurrents et engrange 42% des voix. En terres romandes, Ignazio Cassis (35%) affronte une plus forte concurrence. Il ne devance Pierre Maudet que de 3 points. Isabelle Moret affiche elle un modeste score de 16%.

Favori de l'UDC

Par ailleurs, le Tessinois est en tête chez les partisans de tous les partis de droite. Il décroche même son meilleur score auprès de l'UDC (52%). Les socialistes lui préfèrent, quant à eux, Pierre Maudet, qui récolte 29% de leurs voix contre 27% pour Ignazio Cassis. Seuls les Verts lui attribuent la dernière place avec 15%.

Le sondage montre en outre que la population n'est pas tellement sensible aux critères de région et de sexe, qui sont souvent mis en avant dans les médias comme un avantage ou un désavantage pour les concurrents. Une majorité des sondés (51%) estime qu'ils ne sont pas importants, alors que 32% préféreraient voir un Tessinois intégrer le Conseil fédéral, et 15% une femme.

Les Suisses ne décideront cependant pas de leur futur ministre. C'est l'Assemblée fédérale qui élira celui ou celle qui succédera au conseiller fédéral démissionnaire Didier Burkhalter le 20 septembre.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS