Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le numéro un mondial de l'ameublement Ikea a indiqué vendredi qu'il va fermer un site internet en Russie qui risque de contrevenir à la loi réprimant la propagande homosexuelle dans ce pays. Implantée en Russie depuis 2000, la chaîne suédoise en a fait son quatrième marché mondial, derrière l'Allemagne, les Etats-Unis et la France, et devant la Suède.

Ikea a précisé qu'il va fermer son site appelé Ikea Family Live car "un certain nombre de (pages) de ce magazine en ligne pourraient être assimilés à de la propagande" contrevenant à la loi sur la propagande homosexuelle promulguée par le président russe Vladimir Poutine en 2013.

Cette loi qui réprime "la propagande d'orientations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs" , a été utilisée pour interdire des manifestations d'homosexuels et notamment pour poursuivre le fondateur d'un site internet offrant des conseils aux mineurs homosexuels.

Jusqu'à 15'000 euros d'amende

"Nous nous plions aux lois des pays dans lesquels nous faisons des affaires et pour empêcher toute violation de la loi, nous avons décidé d'arrêter la publication du magazine web en Russie", a indiqué Ikea dans un communiqué.

Le magazine Ikea Family Live est publié dans 25 pays, en version en ligne ou imprimée et montre des photos et interviews de familles "quelque soit leur genre ou leur orientation sexuelle", selon Ikea. Selon la loi russe, Ikea pourrait être condamné à payer une amende de plus de 15'000 euros ou à suspendre ses activités dans le pays pour une période de 90 jours s'il enfreignait la loi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS