Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les secouristes continuent à fouiller les débris de la Grenfell Tower à Londres.

KEYSTONE/AP/MATT DUNHAM

(sda-ats)

L'incendie de la tour de logements sociaux Grenfell à Londres a fait au moins 30 morts, a annoncé vendredi le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy. Ce responsable a toutefois estimé que ce chiffre allait encore augmenter.

"Nous savons qu'au moins 30 personnes sont mortes dans cet incendie", dont une à l'hôpital, a-t-il déclaré. M. Cundy a aussi annoncé que le sinistre, qui s'est déclenché dans la nuit de mardi à mercredi, était désormais totalement éteint et que rien ne laissait penser qu'il avait été délibérément provoqué.

Plus tôt dans la journée, le quotidien The Sun avait indiqué avoir recensé les noms de 65 personnes habitant dans la Grenfell Tower et qui sont portées disparues ou dont on peut craindre qu'elles soient décédées. Le bilan officiel fait actuellement état de 17 morts mais de nombreuses personnes sont portées disparues depuis la destruction de cet immeuble qui abritait plus de 120 logements.

Interrogé jeudi pour savoir si les pertes humaines pouvaient atteindre la centaine, M. Cundy avait répondu: "j'ose espérer que l'on n'arrivera pas à un nombre à trois chiffres". Les pompiers poursuivent leurs recherches dans les ruines encore fumantes de la tour HLM, située dans l'ouest de Londres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS