Navigation

Inde: Narendra Modi prête serment en tant que Premier ministre

Ce contenu a été publié le 26 mai 2014 - 18:21
(Keystone-ATS)

Le dirigeant nationaliste hindou Narendra Modi a été investi lundi Premier ministre de l'Inde à Delhi. Dix jours après sa victoire éclatante aux législatives, il s'est engagé à oeuvrer en faveur d'une Inde "forte". Fait marquant, son homologue pakistanais Nawaz Sharif était présent à la cérémonie.

Narendra Modi, 63 ans, et son parti nationaliste hindou le Bharatiya Janata Party (BJP), ont obtenu la majorité absolue aux législatives. Ce succès marque un net basculement à droite de l'Inde, dirigée depuis dix ans par le parti du Congrès de la dynastie Nehru-Gandhi.

Le nouveau chef de gouvernement devra répondre aux attentes très fortes d'une nation qui abrite un sixième de l'humanité. Des réformes considérables seront nécessaires pour relancer la croissance, sous les 5% depuis deux ans, selon les analystes.

Geste du Pakistan

La cérémonie d'investiture de M. Modi a été marquée par la présence du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, une première depuis l'indépendance des deux pays en 1947. M. Sharif a vu dans cet événement une "belle occasion" pour relancer les relations bilatérales.

Il est prévu qu'il s'entretienne mardi avec Narendra Modi. Tous deux vont tenter de renouer le dialogue, au point mort depuis l'attentat commis à Bombay en 2008 par des ressortissants pakistanais.

L'Inde et le Pakistan se sont livré trois guerres depuis 1947. La méfiance est de mise entre les deux Etats, malgré un léger réchauffement à la fin du mandat du Premier ministre indien sortant, Manmohan Singh.

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?