Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - L'inflation en Chine a dépassé en mai l'objectif de 3 % fixé par le gouvernement sur l'ensemble de l'année, a annoncé vendredi le gouvernement. La production industrielle et les investissements urbains ont subi un ralentissement.
L'indice des prix à la consommation, principal jauge de l'inflation dans la troisième économie mondiale, a grimpé de 3,1 % sur un an, contre 2,8 % en avril, selon les chiffres dévoilés par le Bureau National des statistiques.
Le gouvernement veut lui maintenir l'inflation sous la barre des 3 % pour l'ensemble de l'année, mais certains analystes pensent qu'elle pourrait s'approcher des 4 % en raison de l'augmentation du coût du travail et de la hausse des prix des matières premières.
Illustration de ces pressions, des groupes étrangers présents en Chine, comme le taïwanais Foxconn ou le japonais Honda, ont été obligés d'augmenter fortement le salaire de leurs ouvriers, après une série de suicides ou de grèves, en particulier dans le sud manufacturier.
Pékin tente d'éviter la surchauffe de son économie après avoir traversé la crise grâce à un plan de relance conséquent et pourrait être amené à augmenter les taux d'intérêt.
En mai, les investissements en capital fixe dans les zones urbaines, indicateur des dépenses gouvernementales dans les infrastructures, ont augmenté de 25,9 % sur les cinq premiers mois de l'année, contre +26,1 % entre janvier et avril, a annoncé le Bureau National des Statistiques (BNS).
La production industrielle a connu, elle, une hausse de 16,5 % en mai sur un an, après 17,8 % en avril.
Les ventes de détail, reflet de la consommation, ont progressé de 18,7 % sur un an en mai.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS