Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les infractions ont augmenté de 8,6% dans le Jura l'an dernier, à 4356 cas. Malgré cela et une hausse des vols, le canton reste marginalement touché par la criminalité. En Valais, les infractions sont restées quasi stables à 18'699 cas, en légère hausse de 0,3%.

Le taux d'infractions pour 1000 habitants s'élevait dans le Jura à 52,7, alors qu'il était de 71,1 pour la moyenne suisse. Sur l'ensemble des infractions, 84% concernaient le code pénal, 13% la loi sur les stupéfiants, 2% la loi sur les étrangers et 1% des lois fédérales annexes.

Le nombre d'infractions avec violence a augmenté de manière significative: 413 cas ont été enregistrés l'an dernier, contre 330 en 2010.

Vols en nette hausse

Les infractions contre le patrimoine se taillent la part du lion avec 68,9%. La moitié sont des vols, en hausse de 14%. Ils ont été 1263 (1111 en 2010). Ce sont 7,7 ménages sur 1000 qui sont cambriolés par année, caves, buanderies et garages compris.

Le taux d'élucidation est de 80% (66,7% en 2010) pour les infractions graves. Dans le domaine des infractions contre le patrimoine, ce taux est de 18,1%, contre 24,9% en 2010.

Bilan réjouissant en Valais

Les autorités valaisannes tirent un bilan plutôt réjouissant de la criminalité sur le territoire cantonal en 2011. Avec une hausse de 0,3%, le nombre d'infractions a progressé moins fortement que la population, et nettement moins que le volume en moyenne suisse (+5,5%).

Le Valais a recensé un total de 18'699 infractions, dont 40,2% ont été élucidées. Les auteurs des infractions sont pour 84,5% des hommes et pour 50% des Confédérés.

La plupart des infractions sont commises contre le patrimoine. Le nombre de vols a progressé de 8%, alors que la hausse est de 16% en Suisse. Les infractions contre la vie et l'intégrité corporelle sont en diminution avec un total de 817 contre 875 en 2010.

ATS