Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des pluies torrentielles et de violentes crues ont fait au moins 134 morts dans la région russe de Krasnodar. Mais les secours ne cessaient samedi de retrouver de nouveaux corps dans les localités dévastées de cette zone bordée par la mer Noire, laissant supposer un bilan plus lourd.

Vendredi, alors que de fortes pluies avaient déjà entraîné des inondations à Gelendjik, les médias avaient fait état de la mort de cinq personnes électrocutées par des câbles électriques immergés. Mais la crue a augmenté dans la nuit, surprenant de nombreux habitants dans leur sommeil. "On n'a pas même eu le temps de sortir, c'est arrivé si vite", a déclaré une femme, dans sa maison inondée, à la chaîne Vesti 24.

Le courant a été coupé dans la ville, des routes coupées, le trafic ferroviaire interrompu dans cette zone côtière. L'activité du port de Novosrossiisk, l'un des plus importants du pays, a également été interrompue en raison de la crue, a indiqué l'agence Ria Novosti

Niveau de l'eau de 7 mètres

Selon l'agence Itar-Tass, citant les forces de l'ordre, le niveau de l'eau a atteint 7 mètres dans le district de Krimsk. "On n'a rien vu de pareil depuis 70 ans", a déclaré le gouverneur de la région de Krasnodar, Alexandre Tkatchev.

Il a assuré que les nombreux enfants qui se trouvaient dans des camps de vacances de la région étaient sains et saufs. Selon la vice-premier ministre Olga Golodets, plus de 7000 enfants étaient dans des centres de vacances de cette zone balnéaire au moment de la crue.

Ces inondations ont touché des zones où résident environ 13'000 personnes, a indiqué l'administration de la région de Krasnodar.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS