Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président russe Vladimir Poutine a fait porter sur les responsables locaux la responsabilité du drame survenu à Krymsk (sud-ouest), où une violente crue a fait 172 morts le 7 juillet. Il l'a exprimé lors d'un déplacement sur place dimanche soir, selon les images diffusées lundi.

Le président, qui s'était déjà rendu sur place le jour du drame, a tancé de nouveau les responsables locaux pour leurs actions jugées inadéquates lors de la crue. Cela alors que la plupart des habitants continuent d'affirmer que l'alerte sur le risque d'inondation avait été retransmise très tard à la population, ou ne l'avait pas été du tout.

"Les gens ici pensent qu'il n'y a pas eu d'alerte, en dépit du fait que l'ancien chef de l'administration locale (limogé le 9 juillet) disait qu'il y en avait eu une", a déclaré M. Poutine, au cours d'une réunion à Krymsk, selon des images diffusées par la télévision russe.

"Vous avez entendu ce qu'on dit ici: au moment de la catastrophe, les services locaux se sont avérés incapables de réagir d'une manière adéquate à ce qui se passait", a souligné M. Poutine lors de la réunion, après avoir parlé à plusieurs habitants dans les rues de la localité.

Evaluation demandée

"Le Comité d'enquête devra donner une évaluation objective des actes de tous les responsables", a souligné le président, ajoutant qu'il allait donner un "ordre approprié" au chef de ce comité chargé des investigations criminelles en Russie, Alexandre Bastrykine.

M. Poutine avait déjà interrogé les responsables locaux sur l'heure à laquelle était venue l'alerte et avait demandé au Comité d'enquête de vérifier les circonstances de la tragédie, lors de sa visite précédente à Krymsk.

Aux yeux de beaucoup de Russes, cette catastrophe, dans laquelle 172 personnes ont péri et quelque 35'000 perdu tout ou partie de leurs biens à Krymsk et dans ses environs, a démontré l'incapacité des autorités actuelles de faire face à un désastre similaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS