Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Le Premier ministre irlandais Brian Cowen a invité la reine Elizabeth II à se rendre en visite en République d'Irlande. Il estime que l'amélioration des relations bilatérales a ouvert la voie pour un premier déplacement d'un monarque britannique dans le sud de l'île Emeraude.
La République d'Irlande, qui comprend les 26 comtés du sud de l'île, fût reconnue par la Grande-Bretagne le 6 décembre 1921. Mais le Sinn Fein et l'Ira refusèrent le rattachement des six comtés d'Ulster au Royaume-Uni, d'où de sanglantes violences communautaires entre protestants pro-britanniques et catholiques républicains qui firent 3.600 morts dans les trente dernières années du XXe siècle.
Ces violences ont pris fin aux termes des accords du 10 avril 1998 prévoyant un partage du pouvoir entre les deux communautés d'Irlande du Nord.
"Il n'existe plus aujourd'hui d'obstacles (...) à des visites de courtoisie normales entre des Etats voisins et amis par le biais de leurs chefs d'Etat", a expliqué le Premier ministre irlandais à la télévision d'Etat RTE après avoir rencontré à Londres son homologue britannique, David Cameron.
"Je pense que ce serait un heureux développement", a dit M. Cowen à propos d'une visite de la reine. "Il est temps aujourd'hui d'aller de l'avant dans nos relations".
Selon M. Cowen, cette visite pourrait intervenir avant l'expiration, fin 2011, du mandat de la présidente irlandaise Mary McAleese. A Londres, une source proche du palais de Buckingham a fait savoir que les projets de déplacement de la reine ne faisaient pas l'objet de commentaires à l'avance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS