Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Revenu de quatre ans de suspension, l'Américain Justin Gatlin a ressurgi sous les feux de la rampe en devenant champion du monde en salle du 60 m à Istanbul.
La journée a été riche en performances, mais pas pour la Tessinoise Irene Pusterla, sortie en qualifications de la longueur avec la 12e place (6m45). La Tessinoise n'était pas dans ses marques. Elle n'a pas pu régler sa course d'élan, avec deux premiers sauts avortés (5m58 et 4m23) et une réaction finalement insuffisante à sa troisième et dernière tentative. A elle d'en tirer les enseignements en vue des JO de Londres.
Gatlin, 30 ans, a été récompensé pour sa ténacité. Banni pour quatre ans en 2006 (testostérone), le champion olympique du 100 m d'Athènes en 2004 n'a jamais abandonné. Une fois sa peine purgée en 2010, il a encore surmonté son exclusion des grands meetings qui ne voulaient pas d'un ex-dopé. Il s'est remis en forme en participant à des réunions de deuxième ou troisième zone, jusqu'à son retour au plus haut niveau samedi.
Sur les rives du Bosphore, le "Guépard", double champion du monde en 2005, a retrouvé l'explosivité de ses grandes années, s'imposant en 6''46 (à 1 centième de son record). Il a devancé le Jamaïcain Nesta Carter (2e en 6''54) et le Britannique Dwain Chambers, ex-dopé lui aussi, 3e en 6''60.
Les autres grandes performances de la journée sont venues du Français Renaud Lavillenie, couronné à la perche avec 5m95, et de l'Américain Ashton Eaton, qui a pulvérisé de près de 77 points son record du monde de l'heptathlon en le portant à 6645 points. Ses 8m16 à la longueur et son chrono de 2'32''77 sur 1000 m sont exceptionnels.
Sur 60 m haies, l'Australienne Sally Pearson, athlète féminine de l'année en 2011, s'est approchée à 0''05 du record du monde de la Suédoise Susanna Kallur (victoire en 7''73). Et Valerie Adams (NZ), coachée par le Neuchâtelois Jean-Pierre Egger, s'est imposée au poids avec 20m54, record d'Océanie.

ATS