Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La décision de la BNS lance un "défi supplémentaire aux entreprises suisses", a constaté devant les médias à Berne le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. "La solution viendra de l'innovation", a-t-il jugé suite à la réunion de la Délégation du Conseil fédéral pour la politique économique.

L'action du gouvernement doit continuer d'être axée sur le renforcement des conditions-cadre de l'économie, pour maintenir les emplois. "Il est capital que nous préservions les accords bilatéraux avec l'Union européenne, la flexibilité du marché du travail, et que nous réussissions à réformer de façon attrayante le régime d'imposition des entreprises", a souligné le conseiller fédéral.

La ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf et son homologue de l'énergie et des transports Doris Leuthard ont participé à cette réunion. Peu avant, Mme Widmer-Schlumpf avait indiqué que le Conseil fédéral avait pris acte de la décision de la BNS et qu'il était "toujours convaincu de l'importance du taux de change".

Elle avait ajouté que la Banque nationale suisse continuerait de remplir sa tâche et d'oeuvrer pour des conditions monétaires qui évitent l'inflation ou la déflation et permettent un développement économique stable à l'avenir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS