Navigation

Java: un glissement de terrain fait 17 morts et détruit un village

Ce contenu a été publié le 13 décembre 2014 - 17:06
(Keystone-ATS)

Un glissement de terrain a détruit un village vendredi soir sur l'île indonésienne de Java. Le bilan est d'au moins 17 morts et des dizaines de disparus, a annoncé samedi un responsable alors que les sauveteurs s'efforçaient de retrouver des survivants.

Le village de Jemblung, à environ 450 km à l'est de la capitale Jakarta, est le plus touché. "La difficulté, c'est que la route pour l'évacuation est également endommagée par le glissement de terrain", selon un porte-parole de l'agence chargée des catastrophes naturelles.

Quelque 700 sauveteurs sont mobilisés - policiers, militaires et volontaires locaux. Ils cherchent les disparus à main nue à travers la boue, mais la pluie rend les recherches difficiles. Les secours ont dû interrompre provisoirement leur travail dans l'après-midi.

Les opérations sont en outre ralenties par l'absence de liaisons téléphoniques et le manque d'équipements lourds pour dégager la terre et les ruines. Selon un correspondant de l'AFP, seules deux habitations du village ont été épargnées.

Un habitant sur deux

Le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes a précisé que onze personnes ont été grièvement blessées et 91 portées disparues. Par ailleurs, 423 personnes ont été évacuées dans des abris temporaires.

Les images diffusées par les médias montrent un torrent de boue et d'eau dévalant la pente boisée d'une montagne. Ce genre de phénomène est courant en Indonésie durant la mousson, d'octobre à avril.

La moitié des 252 millions d'Indonésiens vivent dans des zones soumises aux glissements de terrain.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article