Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a récolté deux médailles d'argent aux Mondiaux d'aviron à Plovdiv. Jeannine Gmelin en skiff et Roman Röösli/Barnabé Delarze en deux de couple ont pris la deuxième place.

Jeannine Gmelin n'est pas parvenue à conserver son titre de championne du monde en skiff. La Zurichoise de 28 ans a dû s'avouer vaincue face à l'Irlandaise Sanita Puspure. Il s'agit de la première défaite de Gmelin depuis son 5e rang aux JO de Rio en 2016.

Gmelin n'a pas eu la moindre chance dans cette finale face à Puspure. Après 500 m, la championne d'Europe de Glasgow comptait déjà 2''58 de retard sur la rameuse d'origine lettone. Dans le milieu de l'aviron, tout le monde sait que Gmelin joue davantage dans la catégorie tortue que lièvre dans ses courses. Qu'elle doit mettre le moteur en action avant de devenir irrésistible. Mais là la Zurichoise a dû constater la supériorité de l'Irlandaise pour s'incliner au final avec 5''81 de retard.

Leur seul duel cette saison avait tourné à l'avantage de la Suissesse lors de l'épreuve de Coupe du monde au Rotsee, mais pour seulement 23 centièmes. Puspure avait choisi de faire l'impasse sur les Championnats d'Europe de Glasgow pour se concentrer sur cette finale mondiale. A priori le bon choix.

Si l'argent de Gmelin est une déception, celui de Roman Röösli et Barnabé Delarze s'apparente à une victoire. Le Vaudois et le Lucernois n'ont été battus que par les Français Matthieu Androdias/Hugo Boucheron. Mais c'est surtout pour les deux rameurs la première médaille mondiale en élite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS