Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jeannine Gmelin a survolé la finale du skiff lors de l'étape de Coupe du monde au Rotsee. La Zurichoise a devancé de plus de deux secondes la Canadienne Carling Zeeman.

Décrochée haut la main, cette victoire lui a permis de devenir la première Suissesse à s'imposer dans une discipline olympique sur le plan d'eau lucernois.

Jeannine Gmelin n'avait pourtant pas abordé cette épreuve dans les meilleures dispositions, elle qui s'est récemment blessée aux côtes et a dû notamment renoncer aux championnats d'Europe. La rameuse de 27 ans a toutefois vite retrouvé ses sensations pour s'offrir le deuxième succès de sa carrière en Coupe du monde en skiff, après celui conquis mi-mai à Belgrade.

Toujours en skiff, mais chez les messieurs, Nico Stahlberg a dû se contenter de la 4e place d'une course remportée par le Néo-Zélandais Robert Manson. Le Thurgovien s'est consolé en remportant le classement général de la Coupe du monde en skiff.

En deux de couple, le Vaudois Barnabé Delarze et son coéquipier Roman Röösli ont déçu avec leur 4e place, eux qui visaient la victoire. Egalement classées au 4e rang, la Vaudoise Frédérique Rol et la Genevoise Pauline Delacroix ont, elles, "surpris en bien" sur le Rotsee.

A l'heure du bilan, les performances suisses ont été réjouissantes ce week-end, si l'on ajoute les podiums décrochés samedi en skiff poids léger par Michael Schmid (2e) et Patrica Merz (3e). Sur les huit embarcations helvétiques en lice, six sont allées en finale A.

ATS