Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Julius Baer compte revoir à la baisse les effectifs globaux après le rachat d'activités de Merrill Lynch. La banque privée zurichoise estime qu'elle devra supprimer plusieurs centaines de postes dans le monde, dont certains en Suisse.

"Où les capacités devront être adaptées, nous ne pourrons le dire que dans quelques mois", dit le patron de Julius Baer, Boris Collardi, dans une interview au journal "SonntagsZeitung".

L'établissement a annoncé il y a deux semaines l'acquisition à Bank of America des affaires de gestion de fortune hors Etats-Unis et Japon de Merrill Lynch. Il paie jusqu'à 860 millions de francs pour une transaction qui représente le transfert de 72 milliards de francs d'avoirs sous gestion.

Les activités rachetées occupent plus de 2200 personnes sur le plan international, contre quelque 3600 pour la banque zurichoise. L'opération apporte à Julius Baer huit sites supplémentaires, portant le total à une cinquantaine.

Genève touchée

Il y a peu de chevauchements du côté des conseillers à la clientèle, observe Boris Collardi. "Dans le back office en revanche, c'est-à-dire l'informatique, la comptabilité ou les services juridiques, le nombre de personnes dont nous auront besoin n'est pas encore clair."

Dès que la banque aura le feu vert des autorités compétentes, elle reprendra d'abord Merrill Lynch Suisse avant tous les autres sites. Mais le moment où commencera l'intégration n'est pas encore défini. Du reste, Julius Baer devra entretemps s'occuper des marchés en croissance qui nécessitent bien plus de travail de transfert.

Il ne devrait donc y avoir que peu de changement à Genève au cours des douze prochains mois, selon Boris Collardi. Le patron de la banque concède toutefois qu'il n'a guère donné de faux espoirs aux employés de Merrill Lynch travaillant dans cette ville, la Suisse n'étant pas un marché de croissance. "De nombreuses fonctions seront transférées de Genève à Zurich, voire fusionnées."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS