Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bulle FR - Lidl peut construire son magasin à Bulle, sauf appel de la commune fribourgeoise au Tribunal fédéral. Le Tribunal cantonal (TC) a annulé la décision de la préfecture révoquant les permis de construire accordés au discounter allemand en 2006 et 2008.
Le feuilleton juridique opposant Lidl à Bulle est donc peut-être arrivé à son terme. Le dernier épisode avait vu la préfecture annuler en octobre dernier les permis de construire, car non conformes au nouveau plan d'aménagement local (PAL).
Mais le préfet n'en était pas à la première révocation de ces permis que Lidl n'avait pas encore utilisés. La précédente, en 2008, avait fait l'objet d'une procédure de recours jusqu'au Tribunal fédéral.
Dans un souci d'utilisation plus économe du sol, le nouveau PAL stipule que les surfaces affectées au commerce de détail ne peuvent excéder 50% de la surface brute de plancher. Ce qui revient à empêcher les commerces sur un étage.
Meilleur usage du solL'administration bulloise est très déçue par la décision du TC et ne la comprend pas, a expliqué à l'ATS l'ingénieur de la ville Jean Hohl, confirmant une information de "La Liberté" et de "La Gruyère". L'exécutif communal va examiner la possibilité de faire recours contre cette décision.
Après avoir ouvert ses premiers magasins en Suisse en 2009, Lidl poursuit son expansion. Le discounter allemand, qui compte actuellement plus de 30 points de vente, veut étendre son réseau de 20 à 30 succursales cette année.
Le détaillant emploie plus de 1000 collaborateurs en Suisse. Fondé en 1973 par Dieter Schwarz à Neckarsulm, le discounter allemand est contrôlé par le groupe Schwarz et présent dans plus de 20 pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS