Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Yannick Käser est le quatrième nageur du quintette suisse a atteindre les demi-finales aux Championnats du monde à Budapest. L'Argovien s'est qualifié sur le 200 m brasse avec un nouveau record.

Lors de sa première apparition sur 100 m brasse, Käser avait manqué de peu la qualification pour les demi-finales malgré un nouveau record de Suisse. Cette fois-ci, il s'est qualifié pour les demi-finales du 200 m brasse. L'Argovien a pris le 15e rang des séries avec un temps de 2'11''00. Il a ainsi battu son record de Suisse, vieux de deux ans, de 65 centièmes de seconde. Le Russe Anton Shupkov s'est montré le plus rapide en 2'08''23.

Käser est le quatrième Suisse à atteindre les demi-finales à Budapest. Avant l'Argovien, Martina van Berkel sur 200 m papillon (12e), Maria Ugolkova sur 200 m 4 nages (13e) et le Genevois Jérémy Desplanches sur 200 m 4 nages avaient rejoint le top 16. Ce dernier disputera la finale cet après-midi à 17.30.

La demi-finale de Käser aura lieu vers 18.15 aujourd'hui. Cette qualification est une relative surprise pour l'Argovien. Il fut le dernier Suisse à décrocher son ticket pour les Championnats du monde. Depuis environ deux ans, il souffre de manière plus ou moins aiguë d'une inflammation au pubis. Malgré une longue pause après les Jeux olympiques, la douleur n'a pas complètement disparu.

En mars, Käser avait manqué sa qualification pour Budapest au cours des Championnats de Suisse à Genève. "Yannick a entre-temps pu atténuer sa blessure grâce à beaucoup de séances de physiothérapie. Depuis des mois, il ne s'entraîne plus qu'à 20% en brasse", précise Dirk Reinicke, entraîneur de Käser dans son club de Zurich.

Maria Ugolkova a manqué la qualification pour les demi-finales du 100 m libre pour trois dixièmes de seconde. En 54''81, elle est restée éloignée de six centièmes de son record de Suisse de l'an dernier. Elle a pris la 20e place des séries. La Suédoise Sarah Sjöström s'est montrée la plus rapide en 53''01. Dimanche, elle avait battu le record du monde de la distance.

De son côté, Nils Liess a été éliminé dans les séries du 200 m dos. Le spécialiste genevois du papillon n'a réalisé que le 29e temps des 40 participants aux séries. En 2'00''96, il a tout de même amélioré sa meilleure performance personnelle de deux dixièmes de seconde. Il est toutefois resté à 85 centièmes du record de Suisse de Lukas Räuftlin. L'Américain Ryan Murphy s'est montré le plus rapide en séries avec 1'56''11.

ATS