Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Kambundji 4e sur 200 m, comme sur 100 m

Mujinga Kambundji n'a plus que le 4x100 m pour assouvir ses ambitions de médaille aux Européens de Berlin.

Décevante 4e mardi sur 100 m, la Bernoise a encore échoué au pied du podium du 200 m! "C'est difficile d'expliquer ce qui m'a manqué. Peut-être était-ce la forme du jour, peut-être la fatigue", a souligné Mujinga Kambundji, le sourire forcément crispé. Elle a pourtant réussi son meilleur temps de la saison (22''45) dans une finale gagnée par la Britannique Dina Asher-Smith (22 ans), déjà sacrée sur la rectiligne. Mais cela n'a pas suffi.

Surprenante médaillée de bronze sur 100 m lors des Europèens 2016 à Amsterdam, Mujinga Kambundji n'a pas su se sublimer le jour J sur le tartan bleu de l'Olympiastadion berlinois, contrairement à ses rivales. Dina Asher-Smith a ainsi réussi la meilleure performance mondiale de l'année samedi (21''89), alors que ses dauphines néerlandaises Dafne Schippers (22''14) et Jamile Samuel (22''37) ont respectivement réalisé un meilleur chrono 2018 et un record personnel.

"Je suis beaucoup mieux partie qu'en demi-finale. Mais c'était dur de me retrouver au couloir 8. A la sortie du virage, mes adversaires étaient loin de moi", a poursuivi Mujinga Kambundji, qui aurait dû battre le record de Suisse de Lea Sprunger (22''38) pour monter sur l'estrade. "Je suis venue ici pour faire une médaille, et je pensais vraiment que c'était possible. Mais ça ne marche pas toujours comme on veut."

Mujinga Kambundji possède une ultime chance de médaille avec le 4x100 m, dont les séries (19h20) et la finale (21h20) sont programmées dimanche soir en clôture de ces joutes. La médaillée de bronze du 60 m des derniers Mondiaux en salle et ses partenaires Salomé Kora, Sarah Atcho et Ajla Del Ponte ont les moyens de courir plus vite qu'à Athletissima, où elles avaient abaissé une nouvelle fois le record national pour le porter à 42''29.

Reste à savoir si la Bernoise et Sarah Atcho, effondrée après avoir manqué la finale du 200 m pour 0''01, sauront transformer leurs désillusions en énergie positive. "Le 4x100 m est une autre discipline, avec une autre motivation. L'ambiance sera de toute façon incroyable, et je suis certaine qu'on peut réussir un truc", a conclu Mujinga Kambundji.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.