Navigation

Kaymer enchaîne les records

Ce contenu a été publié le 14 juin 2014 - 06:43
(Keystone-ATS)

Pinehurst - Martin Kaymer a encore écoeuré la concurrence vendredi lors du 2e tour de l'US Open. L'Allemand a égalé un record dans l'histoire des tournois du Grand Chelem, avec un total de 130 à mi-parcours.
Déjà en tête avec 65 jeudi soir, l'ancien no 1 mondial a rendu la même carte 24 heures plus tard. Jamais dans l'histoire de l'US Open un joueur n'avait terminé la deuxième journée avec un tel total, le plus bas jusque-là étant de 131 par Rory McIlroy en 2011.
Martin Kaymer a rejoint dans l'histoire de son sport l'Anglais Nick Faldo et l'Américain Brandt Snedeker, les seuls à avoir atteint la mi-parcours avec 130, respectivement au British Open 1992 et 2012. "C'est vraiment très satisfaisant, car je n'ai fait aucune erreur", a souligné le golfeur de Düsseldorf, qui compte un titre majeur à son palmarès (PGA Championship 2010) et qui a remporté le mois dernier sur le circuit PGA son premier succès depuis 2011.
L'Allemand de 29 ans comptait six coups d'avance sur l'Américain Brendon Todd, égalant ainsi l'avance-record constatée à mi-parcours dans l'épreuve, comme Tiger Woods en 2000 et McIlroy en 2011. "Martin joue à un niveau extraordinaire. S'il réussit encore à faire -10 sur les deux derniers tours, c'est un surhomme", a souligné Todd.
Les Américains Kevin Na et Brandt Snedeker se partageaient la 3e place avec 137. "Cela va être difficile de le rattraper, il a réussi un sans-faute, c'est impressionnant", a concédé Na. Le leader restait cependant prudent: "Ce n'est pas encore fait, je pourrais me relaxer dimanche après-midi si j'ai le trophée en mains", a insisté Kaymer.
L'actuel no 1 mondial, l'Australien Adam Scott, était 14e (140), le tenant du titre, l'Anglais Justin Rose, 20e (141). L'Américain Phil Mickelson, abonné à la 2e place dans cette épreuve, accusait déjà 13 coups de retard à la 33e place (143). Quant au vainqueur du Masters 2014, l'Américain Bubba Watson, il n'a pas passé le cut.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.