Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chaîne d'hôtels de luxe Kempinski a porté plainte auprès de la justice suisse contre son ancien président et directeur Reto Wittwer. Celui-ci est soupçonné de détournement de fonds du groupe basé à Genève.

Le groupe Kempinski a expliqué lundi dans un communiqué que Reto Wittwer était parvenu à "contourner tous les mécanismes de contrôle interne" afin de détourner "d'importantes sommes d'argent". Aucun montant n'a toutefois été avancé par la société.

Le groupe genevois a relevé qu'il avait eu des soupçons l'an dernier, ce qui avait entraîné le départ avec effet immédiat de Reto Wittwer en octobre 2014. Une enquête a ensuite été menée à l'interne, avant que la société ne décide de saisir la justice suisse.

"Kempinski et toutes les personnes associées au groupe ont été abusés par quelqu'un en qui ils avaient entièrement confiance", a commenté Alejandro Bernabé, le successeur de Reto Wittwer, cité dans un communiqué.

Fondé en 1897 et plus ancien groupe d'hôtels de luxe en Europe, Kempinski exploite 78 établissements cinq étoiles dans 33 pays. En Suisse, la société est présente au Mont-Pèlerin (VD) avec le Mirador, à Genève avec le Grand Hôtel Kempinski et à St-Moritz avec le Grand Hôtel des Bains.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS