Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un grand Kevin Durant a mené Golden State à la victoire face à Cleveland dans l'acte I de la finale des play-off. Le transfuge d'Oklahoma City fut remarquable lors de ce succès 113-91 des Warriors.

Avec ses 38 points, ses 8 rebonds et ses 8 assists, Kevin Durant a démontré au public d'Oakland pourquoi les Warriors l'avaient recruté: pour oublier le cauchemar de la finale de l'an dernier face à ces mêmes Cavaliers perdue 4-3 après avoir pourtant mené 3-1 dans la série...

Kevin Durant a bénéficié du concours de Stephen Curry, qui a réussi 6 tirs primés pour inscrire 28 points, pour asseoir sa domination dans cet acte 1. Golden State a toujours fait la course en tête. Les Warriors ont, ainsi, remporté les quatre périodes de cette rencontre (35-30, 25-22, 33-20, 20-19).

Perturbé par les inscriptions racistes peintes la veille sur sa maison de Los Angeles, LeBron James n'a pas été en mesure de s'opposer à la verve de Kevin Durant malgré ses 28 points et 16 rebonds. James et Cleveland ont commis l'erreur de lui laisser trop de libertés offensives. Devenir le premier joueur à passer la barre des 6000 points en play-off ne consolera pas LeBron James de cette défaite. L'homme fort des Cavaliers a pu mesurer toute l'importance de l'apport de Kevin Durant dans l'échiquier des Warriors qui se profilent, après ce premier match, comme les grandissimes favoris de cette finale de rêve.

L'acte II aura lieu dimanche, toujours à Oakland. La question est de savoir si le Champion en titre sera capable de défendre avec une tout autre intensité que jeudi soir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS