Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève-Servette a fêté un succès capital 4-3 contre Lausanne dans la course au play-off de National League. Kevin Romy, le capitaine des Genevois, a apprécié cette journée de tous les bonheurs.

"C'est vraiment une très bonne nouvelle pour la société, se réjouissait Romy à propos du sauvetage financier du club. Mais c'était surtout le travail d'autres personnes. Nous, nous étions concentrés sur la glace avant tout."

Dans ce domaine, les Genevois ont connu un deuxième bonheur dans la même journée. Mais tout n'a pas été très simple pour prendre le dessus face au LHC. "Ce n'est sans doute pas notre meilleur match de la saison, mais on a su forcer le destin." Les hommes de l'entraîneur Craig Woodcroft auraient pu se mettre à l'abri au deuxième tiers-temps lorsque Lausanne a écopé de quatre pénalités en dix minutes. "C'est sûr qu'en Suisse, tu ne peux pas laisser passer un tel avantage. Nous devons absolument nous améliorer dans ce domaine", convenait le Neuchâtelois.

Avec trois points d'avance et un match en moins que Langnau, les play-off sont-ils déjà en vue ? "Non, c'est encore un mouchoir de poche autour de la barre. Il nous reste quatre matches avant la trêve olympique dont trois déplacements. Il faudra se battre jusqu'au bout", poursuit Romy.

Dans le camp adverse, les mines étaient grises. Lausanne se retrouve à cinq points de la barre mais encore avec un Langnau encombrant à la 9e place. "C'est dommage car l'effort était là, constatait Benjamin Antonietti. On aurait pu mieux gérer nos power-plays. A la fin c'est qu'un petit goal d'écart."

Pour le Genevois de Malley, le tournant c'est peut-être ces quatre pénalités accordées dans le tiers intermédiaire. "C'est dur de jouer à 3 contre 5 mais après on a quand même eu des opportunités." Les Vaudois s'étaient lancés la tête en avant dès le coup d'envoi. "C'est clair, on veut disputer les play-off. On voulait s'imposer mais jouer ensuite à 3 contre 5, ça coupe les jambes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS