Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Valora poursuit son expansion dans l'espace germanophone. Le groupe commercial bâlois rachète la société allemande Convenience Concept, qui exploite un réseau de 1300 kiosques, pour un chiffre d'affaires attendu à 450 millions d'euros (540 millions de francs) en 2011.

Convenience Concept (CC) constitue le plus grand réseau de kiosques outre-Rhin, a indiqué lundi Valora. Les parties à la transaction ont convenu de ne pas en divulguer le montant. L'acquisition représente une étape importante de la stratégie de croissance baptisée "Valora 4 Growth", précise le communiqué.

Les kiosques CC sont exclusivement tenus par des partenaires indépendants et des franchisés. Valora n'en est pas à son coup d'essai, dans la mesure où le groupe basé à Muttenz (BL) a mis la main en juillet 2010 sur tabacon Franchise, une chaîne de kiosques (bureaux de tabac) alors numéro quatre en Allemagne.

Retour à l'ambition

Avec l'apport de CC, jusqu'ici une filiale du groupe Lekkerland, Valora étend sa toile de micro-distributeur dans l'espace germanophone (Allemagne, Autriche et Suisse) pour en devenir le leader. Le réseau global de la division Valora Retail s'appuie désormais sur quelque 2900 points de vente dans les trois pays.

L'opération de rachat de CC doit encore recevoir le feu vert des autorités fédérales allemandes de la concurrence. Elle sera financée via des facilités de crédit existantes, a ajouté Valora. Le groupe bâlois confirme au passage son véritable retour à l'ambition, après les difficultés d'il y a quelques années.

En Allemagne, avec les kiosques CC, Valora compte 1500 points de vente dans le secteur, soit 10% du marché. Avec ce renfort, Valora Retail Deutschland devrait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 900 millions de francs dès la première année de pleine consolidation de CC, estime Valora.

A la Bourse suisse, l'action Valora figurait au rang des gagnants du jour lundi, dans un marché pourtant mal orienté. Elle prenait ainsi plus de 3% dans le courant de la matinée.

ATS