Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Marcel Hirscher a refait la moitié de son retard sur Beat Feuz au classement général de la Coupe du monde.
L'Autrichien s'est classé 3e en géant à Kranjska Gora (Sln), lors d'une épreuve remportée par l'Américain Ted Ligety.
Dans une discipline qui n'est pas la sienne, Feuz n'a pas réussi à se qualifier pour la seconde manche (35e). Du coup, son avance sur Hirscher a fondu de 115 à 55 points. Si le Salzbourgeois monte à nouveau sur le podium dimanche en slalom, c'est lui qui abordera en tête les finales de Schladming (Aut) de la semaine prochaine.
Ivica Kostelic semble, lui, définitivement hors-jeu pour le globe du général. Pour son retour à la compétition, un mois après une opération au ménisque, le Croate a dû se contenter de la 25e place. Son handicap sur Feuz (201 points) apparaît rédhibitoire.
Outre Hirscher, Ted Ligety est l'autre grand gagnant de la journée. En retrait depuis quelques géants, l'Américain a remis les pendules à l'heure sur sa piste fétiche, où il a triomphé à quatre reprises. Vainqueur des deux manches, il a écrasé la concurrence avec 1''61 d'avance sur le Français Alexis Pinturault et 2''03 sur Hirscher.
Grâce à ce succès, Ligety peut théoriquement encore rêver au globe du géant. Il lui faudra toutefois un miracle à Schladming pour combler son retard de 92 points sur Hirscher.
Dans le camp suisse, seul Didier Défago a vaguement surnagé. Brillant à Crans-Montana (5e) et dans le coup en première manche (10e), le Valaisan a fléchi sur le second tracé pour finir au 16e rang final.
Derrière le Morginois, Thomas Tumler a terminé 26e. Le Grison de 22 ans a marqué ses premiers points à l'occasion de la troisième course de Coupe du monde de sa carrière.
Comme (trop) souvent cette saison, les autres géantistes helvétiques ont sombré. Parmi eux, Carlo Janka était déjà en retrait lors de la manche matinale (19e), avant de commettre une grosse faute sur le deuxième tracé et d'échouer à la 29e place.
De son côté, Daniel Albrecht a subi une énième déconvenue. Pour une fois qualifié pour la seconde manche (30e), le Valaisan est parti à la faute l'après-midi, alors qu'il bénéficiait d'une piste en parfait état. Le miraculé de Kitzbühel n'a plus marqué de points depuis janvier 2011, soit une disette de dix courses.
On rappellera encore que Didier Cuche n'a pas fait le déplacement de Kranjska Gora. Le Neuchâtelois s'entraîne en Autriche en vue des finales de Schladming.

ATS