Navigation

Kreuzlingen et Constance fêtent leur frontière abolie depuis 10 ans

Poignée de main au-dessus de la frontière entre le président de Kreuzlingen (TG) Thomas Niederberger (à gauche) et le maire de Constance (D) Uli Burchardt. Stadt Konstanz sda-ats
Ce contenu a été publié le 12 décembre 2018 - 18:31
(Keystone-ATS)

Les villes de Kreuzlingen, en Thurgovie, et de Constance, en Allemagne, ont célébré mercredi les dix ans de l'ouverture de leur frontière commune. Le 12 décembre 2008, la Suisse a rejoint l'espace Schengen.

Le président de Kreuzlingen, Thomas Niederberger et le maire de Constance, Uli Burchardt ont échangé une poignée de main symbolique au-dessus d'une ancienne borne. L'adhésion de la Suisse à l'espace Schengen a "renforcé nos relations à tous les niveaux", a déclaré Thomas Niederberger.

Le 12 décembre 2008, les deux villes voisines ont supprimé les contrôles de personnes systématiques à la frontière. Les barrières ont également été démontées. Elles ont été remplacées par vingt-deux sculptures de huit mètres de haut érigées sur une partie de la ligne de démarcation.

L’espace Schengen garantit une liberté de circulation totale sur un territoire formé de vingt-six pays et comptant plus de 400 millions de citoyens. Vingt-deux pays sont membres de l'Union européenne et les quatre autres de l'Association européenne de libre-échange, dont la Suisse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article