Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe vaudois Kudelski a inscrit des chiffres rouges en 2011. Le spécialiste des systèmes d'accès sécurisés a enregistré une perte nette de 17,7 millions de francs, contre un bénéfice de 66,7 millions l'année précédente.

Le résultat opérationnel a chuté de près de 68% à 35,3 millions de francs (hors charges de restructuration), un montant situé dans la fourchette annoncée par l'entreprise lorsqu'elle avait revu ses prévisions à la baisse l'été passé. Et le chiffre d'affaires a reculé de 16,2% à 896,6 millions, a indiqué Kudelski.

Sur la base des taux de change actuels, la direction prévoit pour 2012 un chiffre d'affaires inscrit entre 830 et 855 millions de francs. Elle table sur un résultat opérationnel - toujours hors coûts de restructuration - compris entre 35 et 50 millions.

Le groupe avait annoncé l'automne passé une restructuration et un programme d'économies pour faire face à la détérioration de ses résultats. Les mesures comprenaient la suppression de 270 emplois sur environ 3000 dans le monde, un tiers des postes biffés concernant la Suisse où Kudelski employait un peu moins de 1000 collaborateurs.

ATS