Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kühne + Nagel a vu sa rentabilité chuter au premier semestre 2012, en dépit de ventes en hausse. Le groupe schwyzois de transport et de logistique a dégagé un bénéfice net de 214 millions de francs, soit un recul de 31,8% comparé à la même période de l'an passé.

La performance est pénalisée par l'amende de 65 millions de francs infligée en mars par les autorités anticartellaires européennes, a rappelé l'entreprise lundi. Sans cet impact, le résultat net serait tout de même en baisse de 11,1%. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a, lui, diminué de 27,6% à 288 millions.

Kühne + Nagel et treize autres groupes avaient été épinglés pour s'être entendus sur des surtaxes et mécanismes de tarification concernant d'importantes routes commerciales. Dans l'une des ententes, les participants organisaient leurs contacts dans le cadre d'un "club de jardinage" et utilisaient des noms de légumes pour se référer les uns aux autres.

A noter que le groupe schwyzois a contesté cette amende, dont il critique notamment la méthode de calcul. Mais il ne s'attend pas à un dénouement définitif avant un an ou deux, a précisé à l'agence AWP le chef des finances Gerard van Kesteren.

Supérieur au marché

En revanche, le groupe basé à Schindellegi a amélioré ses ventes par rapport aux six premiers mois de l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires a progressé de 2,8% à 10,06 milliards de francs.

Cité dans le communiqué, le patron Reinhard Lange souligne que l'affaiblissement des flux commerciaux de la Chine vers l'Europe et l'Amérique du Nord a freiné l'évolution des volumes. Il se félicite du fait que les deux divisions ont réalisé une croissance supérieure à celle du marché malgré ce contexte mitigé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS