Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kuoni est resté dans les chiffres rouges après les neuf premiers mois de 2012, sur fond de désengagements en Europe. Le premier voyagiste helvétique a essuyé une perte nette de 4,9 millions de francs, contre un bénéfice net de 14,7 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires, en revanche, a grimpé de 17,5%, à 4,48 milliards de francs, a communiqué jeudi le groupe zurichois. La croissance a été portée par le nord de l'Europe et par les marchés asiatiques, alors que les revenus se sont détériorés dans certains marchés de la zone euro.

Au niveau opérationnel, le résultat EBIT a chuté de 34,7% à 29,9 millions de francs. Il inclut un correctif de valeur à hauteur de 27,2 millions, indique la société, en lien avec l'abandon d'activités déficitaires dans plusieurs pays européens, comme annoncé en septembre.

Le voyagiste, qui a plongé dans le rouge au premier semestre, cherche à se séparer d'affaires non rentables en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Belgique et en Russie. Il entend aussi se désengager de la plateforme hôtelière en ligne Octopustravel.

Processus achevé en 2013

Plusieurs options sont examinées pour chaque marché visé, rappelle la société. Celles-ci vont de la vente totale ou partielle, le rachat par la direction, voire la fermeture pure et simple. Le processus de désinvestissement devrait être achevé en 2013.

Kuoni s'attend pour la suite à un environnement toujours exigeant. "Les réservations actuelles confirment une légère tendance à la hausse en dépit de la dégradation conjoncturelle dans de nombreux marchés européens", selon Peter Rothwell, patron du groupe Kuoni.

"Nous profitons de notre forte orientation vers l'Asie", a souligné le Britannique en conférence téléphonique. Seule Outbound Kuoni Europe affiche des réservations en baisse. "La France présente en particulier un défi", signale-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS