Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Trente-sept mineurs au total ont perdu la vie dans le coup de grisou survenu samedi dans une mine de charbon du centre de la Chine, selon le bilan définitif annoncé mardi. Les secouristes ont remonté à la surface les corps sans vie des six derniers mineurs portés disparus au fond du puits.
"Les 37 victimes ont été retrouvées", a indiqué dans un communiqué l'Administration chinoise à la sécurité du travail. La mine de Pingyu, située à Yuzhou dans la province du Henan, a été touchée par un coup de grisou samedi alors que 276 hommes se trouvaient au fond. Un total de 239 avaient pu remonter sains et saufs à à la surface.
Les opérations de secours ont été entravées par une épaisse couche de poussière à l'entrée du puits, laquelle laissait également peu de chance de survie aux mineurs.
Les mines chinoises sont réputées pour être les plus dangereuses du monde en raison des négligences en matière de sécurité et de la corruption, ainsi que de la priorité accordée aux impératifs de production. L'an dernier, 2.631 personnes y sont mortes, selon les chiffres officiels.
Des organisations indépendantes estiment toutefois que ce bilan est vraisemblablement beaucoup plus lourd car de nombreux accidents sont passés sous silence pour éviter des fermetures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS