Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Didier Burkhalter lors de sa visite dans le principal hôpital de Mariupol, dans le sud-est de l'Ukraine.

KEYSTONE/EPA KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a entamé mardi une visite de deux jours en Ukraine avec pour objectif de renforcer les relations entre les deux pays. Il s'est rendu à Mariupol, dans le sud-est du pays, pour voir le travail de l'aide humanitaire suisse.

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a visité le principal hôpital de Mariupol, ville portuaire de quelque 450'000 habitants, a indiqué mardi le DFAE dans un communiqué.

La coopération suisse a décidé de participer à l'amélioration des soins prodigués dans cet établissement disposant de 390 lits. Le matériel suisse livré doit notamment permettre d'intervenir en cas de naissances difficiles.

Didier Burkhalter a ensuite assisté au départ d'un transport humanitaire suisse. Ce dernier livre du matériel médical à des hôpitaux de la région ainsi que des produits chimiques permettant à la station hydraulique Vodadonbasa de purifier l'eau distribuée à quelque 4 millions d'habitants dans la région de Donetsk.

Aide des deux côtés

L'aide humanitaire helvétique est donnée des deux côtés de la ligne de contact qui sépare les zones contrôlées par le gouvernement ukrainien de celles qui ne sont pas sous son contrôle. 85 camions ont été engagés pour cette nouvelle opération de l'aide humanitaire, qui en a déjà organisé cinq de ce type depuis le printemps 2015.

Le chef du DFAE s'est également entretenu avec des responsables des autorités locales et des médecins sur les problèmes sanitaires que connaît l'Ukraine et qui se sont aggravés suite au conflit déchirant le pays. Depuis avril 2015, la coopération suisse soutient sept hôpitaux de la région, là également des deux côtés de la ligne de contact.

Soutien helvétique à l'OSCE

Le ministre suisse des affaires étrangères a enfin eu un échange de vues avec le Suisse Alexander Hug, chef adjoint de la Mission spéciale d'observation de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) en Ukraine (SMM) ainsi qu'avec d'autres membres de la SMM. La Mission compte aujourd'hui plus de 1000 membres dont douze Suisses.

Elle a été mise en place lors de la présidence suisse de l'OSCE, au début du conflit ukrainien, en 2014. Didier Burkhalter a assuré la SMM du soutien helvétique et l'a remerciée du travail effectué.

Il a par ailleurs appelé les parties au conflit à permettre à cette Mission d'exercer son mandat et d'assurer la sécurité de ses membres. La SMM observe le respect du cessez-le-feu, signale les violations des droits humains et encourage le dialogue sur le terrain afin de réduire les tensions.

Rencontre à Kiev

Mercredi, le chef du DFAE rencontrera son homologue Pavlo Klimkin à Kiev. Un échange est également prévu avec le ministre des territoires temporairement occupés et des personnes déplacées, Vadim Chernysh, et avec des représentants de la société civile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS