L'Association Centre-Jura évolue vers une structure plus légère et efficace. Après plus de 30 ans d'existence, elle se positionnera dorénavant comme plate-forme de collaboration entre les communes des Montagnes neuchâteloises et du vallon de Saint-Imier.

La nouvelle structure a pour ambition de renforcer son positionnement au coeur de l'Arc jurassien afin d'accompagner les nombreux défis qui attendent la région à l'avenir. L'Assemblée générale qui s'est tenue mercredi à St-Imier (BE) a validé les modifications statutaires et élu un nouveau comité.

Au plein coeur de l'Arc jurassien, Centre-Jura représente un espace fonctionnel de plus de 68'000 habitants articulé autour de l'axe urbain Le Locle-La Chaux-de-Fonds-St-Imier. La zone géographique partage de nombreux enjeux, notamment liés au tissu industriel, à la mobilité ou encore au tourisme.

Depuis 1977, l'Association Centre-Jura regroupe, 19 communes neuchâteloises et bernoises. Elle a été constituée en qualité de région LIM (pour loi sur les investissements en région de montagnes) et a intégré en 2008, le Réseau urbain neuchâtelois (RUN) qui en gère le secrétariat général.

Paysage renouvelé

La structure institutionnelle des associations régionales du Jura bernois et du canton de Neuchâtel a connu récemment des changements importants avec la création de Jura bernois.Bienne (Jb.B). L'Association Centre-Jura a décidé de se recentrer sur les thématiques intercantonales, les dossiers intra cantonaux étant désormais traités au sein des associations cantonales respectives.

Les communes bernoises et neuchâteloises affirment ainsi leur volonté de maintenir des collaborations intercantonales fortes tout en les recentrant sur la mise en oeuvre de projets concrets. A noter que la commune de Courtelary (BE) a décidé de quitter le navire de l'association à compter du 1er janvier prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.