Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'immigration a eu un effet stabilisateur sur la crise en Suisse

Berne - La libre circulation des personnes avec l'Union européenne (UE) affiche toujours un bilan positif, selon le secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Pendant la crise, l'immigration a eu un effet stabilisateur sur la conjoncture.
Les travailleurs venus de l'UE "ont soutenu l'économie du pays grâce aux dépenses dans la consommation et aux investissements dans la construction", a indiqué le chef de la direction du travail du SECO, Serge Gaillard. Il s'exprimait à l'occasion de la présentation du 6e rapport de l'Observatoire de la libre circulation.
Le nombre de personnes immigrées en Suisse a par ailleurs reculé avec la crise, note M.Gaillard. Moins un quart par rapport à 2008, voire un tiers si l'on ne considère que les ressortissants de l'UE/AELE. L'immigration nette s'est toutefois montée à 68'000 personnes, "un niveau élevé en regard du contexte".
Quant marché du travail, le SECO estime que la libre circulation n'a pas eu beaucoup de conséquences négatives. Il admet que l'immigration a pu accélérer quelque peu la montée du chômage au début de la crise. Mais de manière générale, "aucune conclusion probante" ne peut être tirée sur l'évolution de l'emploi. Les régions de forte immigration n'ont pas vu leur taux de chômage changer de manière très différente des autres régions.
Les personnes récemment immigrées ont été les premiers à perdre leur poste, précise le SECO. Le taux de chômage des ressortissants de l'UE est supérieur à celui des Suisses, mais inférieur à celui des ressortissants d'autres pays.
Jusqu'à maintenant, le SECO n'a pas constaté d'effet néfaste sur les bas revenus. Mais le croissance salariale des personnes les plus qualifiées a subi un léger ralentissement. En l'occurrence, il s'agit du segment qui a connu la plus forte immigration.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.