Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indicateur UBS de la consommation est demeuré pratiquement stable en janvier, après la hausse constatée à la fin 2011. La vigueur des ventes de voitures neuves, aux prix réduits en raison du franc fort, soutient la tendance et reflète un "solide moral des consommateurs".

L'indicateur est ainsi ressorti à 0,92 point le mois passé contre 0,94 point en décembre, a fait savoir mardi le numéro un bancaire suisse. Globalement UBS reste confiante quant à l'évolution de la consommation privée et table sur une tendance haussière de son baromètre de la consommation dans les mois à venir.

Commerce de détail en berne

Mais la banque n'en relève pas moins qu'au contraire du secteur automobile, le commerce de détail reste en berne avec des chiffres typiques d'une récession. Ces disparités mettent en lumière les gagnants et les perdants du franc fort.

Les gagnants sont les consommateurs, dont le revenu réel augmente grâce à la baisse des prix. Parmi les perdants figurent les commerçants de détail, dont les chiffres d'affaires souffrent de la baisse des prix de vente finaux, alors qu'ils ne peuvent réduire leurs coûts fixes (salaires, loyers) au même rythme et voient ainsi leurs marges fondre.

Automobile en verve

Les nouvelles immatriculations ont augmenté de 15% en janvier par rapport au même mois de l'année dernière. Leur nombre record s'explique en grande partie par la force du franc, qui entraîne des actions sur les prix. Les prix des voitures neuves inclus dans l'indice suisse des prix à la consommation étaient 12,4% moins élevé en janvier qu'il y a un an.

Pour mémoire, l'indice UBS de la consommation est calculé à partir de cinq éléments: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l'évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l'indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d'affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d'UBS.

ATS