Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Acculée par la conjoncture européenne morose et la force du franc, l'industrie suisse des machines résiste mais tire la langue. Ses entrées de commandes ont chuté de 11,1% au premier semestre 2012 par rapport à la période janvier-juin de l'an passé.

Les entrées de commandes en comparaisons annuelles sont en recul depuis cinq trimestres, ont souligné mercredi devant la presse les dirigeants de Swissmem, l'association faitière de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM).

Certes, la baisse du seul deuxième trimestre (-4,3%) paraît à première vue moins violente que la dégringolade du premier (-16,8%). Mais contrairement à janvier-mars, cette baisse d'avril-juin ne peut plus être relativisée par une forte performance de comparaison avec la même période un an plus tôt.

Quant au chiffre d'affaires total de la branche, il a encore pu augmenter de 1,4% au premier semestre grâce aux bonnes entrées de commandes enregistrées au début de l'an passé. Mais il a quasiment stagné au deuxième trimestre (+0,7%).

Pour couronner le tout, les volumes vendus en Asie n'ont plus joué le rôle de compensation qu'ils avaient auparavant: les exportations vers la Chine, volatiles, ont chuté de 40,6% sur janvier-juin. Seules les ventes en Amérique du Nord et du Sud ont augmenté.

Seule nouvelle positive, le nombre total d'emplois dans la branche a progressé de 2,3% à 339'069. Mais ce nombre inclut certains salariés de l'industrie horlogère, qui connaît une situation plus faste et a beaucoup engagé.

Dans les mois à venir, une diminution du nombre d'employés dans l'industrie MEM est à craindre, a prévenu le directeur de Swissmem, Peter Dietrich. Car en conséquence directe du recul des entrées de commandes, le taux d'utilisation des capacités diminue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS