Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le centre d'appels de Hergiswil (NW) sera fermé d'ici à fin mars 2018 (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

L'institut d'analyse de marché GfK, qui emménage lundi dans son nouveau siège de Rotkreuz (ZG), va fermer sa centrale téléphonique d'Hergiswil (NW). La mesure entraîne la suppression de 77 postes.

Le porte-parole de GfK Lukas Häusermann a confirmé vendredi à l'ats cette information de la Luzerner Zeitung. L'entreprise explique cette décision par le recours accru aux sondages en ligne, ainsi que la perte d'un important contrat. Cette année, GfK a ainsi perdu quelque 50'000 entretiens téléphoniques, relève le quotidien, citant une lettre de licenciement qu'il a pu se procurer.

Le centre d'appel sera fermé d'ici à fin mars 2018. Une procédure de consultation a été ouverte le 11 octobre dernier et un plan social est actuellement en discussions. Selon Lukas Häusermann, les employés touchés sont principalement des femmes au foyer et des étudiants de la région.

A l'avenir, GfK sous-traitera des prestations de sondages téléphoniques à l'Institut Link, basé à Lucerne. Une coopération est prévue, a confirmé le porte-parole.

Avec plus de 230 collaborateurs, GfK Suisse est le plus important institut d'étude de marché de Suisse. L'entreprise est une filiale de GFK International, basé en Allemagne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS