Navigation

L'interdiction de tourner à droite au feu rouge doit rester

Les Etats-Unis autorisent de tourner à droite au feu rouge. La Suisse ne souhaite pas suivre (archives). KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI sda-ats
Ce contenu a été publié le 09 novembre 2017 - 12:49
(Keystone-ATS)

Les vélos pourront peut-être tourner à droite au feu rouge à l'avenir. Mais pour les automobiles, il n'en est pas question. Le Conseil fédéral continue de refuser une telle mesure.

Au Canada, aux Etats-Unis ou en Allemagne, il est permis de tourner à droite au feu rouge. Selon Lukas Reimann (UDC/SG), cette règle connaît un grand succès, permet d'éviter les accidents et les embouteillages aux intersections. Dans une motion, le conseiller national demande donc de lever l'interdiction en Suisse.

Il serait permis d'obliquer à droite à moins qu'un panneau l'interdise expressément ou qu'il y ait un feu de signalisation spécifique. Pour le Conseil fédéral, qui s'était déjà opposé à une telle mesure, rien n'a changé en dix ans.

Des études prouvent qu'en Allemagne et aux Etats-Unis, les collisions entre les piétons et les véhicules qui les croisent sont en augmentation, souligne jeudi le gouvernement. Quant à la fluidité du trafic, elle ne serait que modérément améliorée. Il suffit qu'un véhicule ait l'intention de continuer tout droit ou de tourner à gauche pour bloquer ceux qui le suivent et veulent tourner à droite.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.