Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Islande a remboursé de façon anticipée une partie des sommes qu'elle a empruntées au Fond monétaire international entre 2008 et 2011. Le paiement d'environ 338,7 millions de d'euros "a été réalisé le 12 mars" alors que cette somme aurait dû être versée en 2013.

Ce remboursement anticipé représente environ un cinquième de la somme de 1,64 milliard de dollars (au taux de change actuel) que l'Islande a empruntée au FMI en vertu de la ligne de crédit sur trois ans accordée à Reykjavik en novembre 2008.

Du fait d'un remboursement initial, ayant eu lieu en février comme convenu, le solde dû par l'Islande au FMI s'élève désormais à 1,22 milliard d'euros et devrait être remboursé d'ici à fin 2016, a précisé le fonds.

Secteur bancaire hypertrophié

Approuvée dans l'urgence au plus fort de la crise financière mondiale, l'aide du FMI, associée à celle d'autres pays européens, a permis à l'Islande d'éviter de sombrer, emportée par la chute de son secteur bancaire hypertrophié.

En échange de l'aide du FMI, les autorités islandaises ont dû mettre en place un programme de réformes destinées à assainir les finances publiques du pays, sous un contrôle étroit du FMI qui a pris fin le 31 août.

ATS